L’association

L’association de Keremma, fondée en 1963, est agréée au titre des articles L121.8 et L160.1 du code de l’urbanisme et article 40 de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature.

À ce titre elle est consultée sur les questions concernant la protection et le développement du site.

Depuis la donation au Conservatoire du littoral de 1987, elle participe activement au comité de gestion des dunes et aux réunions de concertation (par exemple pour l’élaboration du plan de gestion).

L’association représente Keremma auprès des communes sur lesquelles se situe son territoire : Tréflez, Goulven et Plounévez Lochrist et auprès de la Communauté de Communes de la baie du Kernic (CCBK). Elle est aussi un interlocuteur naturel des pouvoirs publics et des administrations.

Missions et réalisations

La mission essentielle de l’association est de protéger les dunes et l’arrière pays contre toute dégradation afin de maintenir le caractère du site.

Depuis les années 60, les propriétaires ayant de plus en plus de mal à faire face aux importantes dégradations dues au camping sauvage, à la circulation automobile intense sur la palud ainsi qu’aux enlèvements de sable réguliers recherchent avec les pouvoirs publics une solution permettant de préserver ce site exceptionnel.

– 1966 : création d’aires de stationnement afin d’interdire la circulation automobile sur la dune.
– 1972 : démarche auprès de l’État pour l’inscription des dunes à l’inventaire des sites.
– Plantations régulières d’oyats dans les secteurs menacés.

En 1987, sous l’impulsion de l’association, 57 descendants de Louis Rousseau, ont donné 110 ha de dunes au Conservatoire du littoral, assurant ainsi la protection définitive de ce patrimoine régional.

L’association soutient les opérations techniques liées à l’écologie très particulière de ce lieu et en particulier à l’entretien de tout le système de canaux de drainage situé en arrière des dunes.

guevrocL’association protège et entretient la chapelle de Saint Guévroc, située sur les dunes.
En 1981, une stèle datant du 7ème siècle qui se trouvait dans la chapelle a été donnée au musée de Rennes.

L’association soutient les opérations de mémoire historique. Elle a par exemple organisé, en avril 2005, en collaboration avec la société des études saint-simoniennes, un colloque sur « Louis Rousseau, les saint-simoniens et la Bretagne » à l’abbaye de Daoulas. Elle soutient également l’édition d’ouvrages traitant des idées économiques, sociales et politiques indissociables de la société de Keremma (par exemple, la série des « Aventuriers de Keremma »).

L’association soutient des opérations culturelles comme KeremmArt, biennale d’art contemporain réunissant pendant une semaine sur le domaine nombre d’artistes confirmés ou amateurs liés à Keremma.

L’association développe les moyens permettant aux 3000 descendants de Louis Rousseau de maintenir leurs liens. Pour cela, elle édite une revue semestrielle, La Dépêche de Keremma. Elle entretient également un certain nombre d’outils en-ligne et hors-ligne tels que ce site ou l’intranet réservé à ses membres. Elle  contribue à l’animation du domaine pendant les périodes de forte fréquentation et administre le centre sportif et culturel de Keremma.

L’association a permis la réalisation de grands rassemblements familiaux (cent cinquantenaire de la création de Keremma en 1973, bicentenaires des naissances de Louis en 1987 et d’Emma en 2001).

Charte de Keremma

Cette charte a été rédigée pour transmettre à tous les habitants et visiteurs de Keremma les valeurs qui en font l’originalité et le caractère unique.
Elle s’adresse à tous, mais plus particulièrement aux plus jeunes.
tidbul1e lire la charte

Les statuts de l’association

Pour lire le détail des statuts  tidbul1e cliquez ici

Extrait du Journal Officiel de la République française du 13 juin 1963, page 5287 (Finistère)

«Déclaration à la sous-préfecture de Morlaix. Association de Keremma.
But : conserver aux terres de Keremma et Kerjane, conquises sur les éléments à partir de 1823 par Louis Rousseau et son épouse Emma Michau, le caractère original qui en fait un site exceptionnel au pays de Léon et y maintenir chez tous les descendants des fondateurs et de leur neveu Henri Michau, les solides traditions qui n’ont cessé d’assurer la cohésion des domaines de Keremma et de Kerjane.
Siège social : Keremma.»

Afficher la photo en grand

Le bureau de l’association

Président : Danick ROUSSEAU.
Trésorier : Sylvain GAUDILLAT.
Secrétaire : Isabelle LEMERCIER.

le site de l'association